Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
OSTEOPATHIE & MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

Blog intéractif et de témoignages de patients sur l'alliance des soins en ostéopathie et M.T.C.

Le post partum ou suite de couche, baby blues...ce que nous dit la médecine chinoise

post partum, bébé, medecine chinoise

post partum, bébé, medecine chinoise

Le post partum ou suite de couche

Le postpartum ou suite de couche : est un état d’affaiblissement après l’accouchement qui est normal. Etat de vide énergétique et de changement hormonal en raison de la baisse brutale de la progestérone.

En chine, cette période est appelée YUEZI durant 40 jours, où il est préconisé à la mère de rester allongée, de s’alimenter avec des boissons et aliments chauds et cuits ; notamment « la congée » qui est une sorte de bouillie à base de riz cuit longuement ou pâtes.  

La famille se tient à disposition de la nouvelle accouchée et de l’enfant.  

Chez nous, il sera conseillé de ne pas prendre de douche dans les début car le col reste ouvert et sera remis après 3 semaines de l’accouchement ; les bains seront proscris durant cette période. 

De même, une alimentation chaude est conseillée, ainsi que les boissons. 

La position couchée, allongée est fortement conseillée pour se rétablir au plus vite sur le plan énergétique mais aussi pour la colonne vertébrale qui a été mise à mal. 

Après la montée de lait, au 3ème jour, un traitement par les moxas peut être conseillé avec votre praticien.  

Conseils alimentaires : la cannelle, le gingembre, la muscade, le fenugrec ainsi que le romarin et le thym seront bienvenus dans cette période avec les légumes verts foncés et œufs et viande rouge. 

Le babyblues

Le babyblues est un trouble transitoire physiologique ou moment de déprime qui dure en général moins d’une semaine, aggravé avec la montée de lait au 2/3ème jour.  

C’est un état de labilité émotionnelle avec des moments de tristesse, fatigue, découragement et même des crises de larmes mélangées avec un sentiment d’incompétence et de susceptibilité exacerbée aux critiques.  

Les causes sont nombreuses :  

Baisse de la progestérone, douleurs en suite de couche, tension nerveuse due à des sentiments de déception, regret… et la mise en place du processus de maternalité. 

On pourra agir en séance à la fois sur l’état émotionnel et aider au passage de transition à la mère, et les douleurs inhérentes suite à l’accouchement ou la césarienne. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article