Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
OSTEOPATHIE & MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

OSTEOPATHIE & MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

Blog intéractif et de témoignages de patients sur l'alliance des soins en ostéopathie et M.T.C.

Douleur résiduelle dentaire et Ostéopathie/MTC

Douleur résiduelle dentaire et Ostéopathie/MTC

En cas de persistance d’une douleur résiduelle dentaire après des travaux et que votre dentiste ne trouve plus aucune anomalie au niveau de la dent elle-même, et celui-ci ayant exclu tout problème :

1/ en réalisant un panoramique dentaire afin de vérifier tout problème de granulome 

2/ problème d’occlusion : Lors de la fermeture de la bouche, les 2 maxillaires supérieure et inférieure doivent s’emboîter sans difficulté et surtout n’entrainer aucune déviation de la mâchoire inférieure à l’ouverture.

Alors l’ostéopathe peut aider le patient en travaillant sur les ligaments dentaires, par un contact direct sur la dent, susceptible d’avoir gardé la trace, la mémoire des travaux qui ont pu être longs ou présenter des difficultés particulières.

En général, une seule séance suffit pour soulager définitivement le patient.

D’autre part, les dents sont en étroite relation  avec toute la physiologie du corps c’est-à-dire que chaque dent est en relation ou résonnance :

 - Avec un organe/viscère du corps selon la M.T.C.

- Avec des vertèbres spécifiques en Ostéopathie

Selon le tableau des résonnances dentaires du Dr Albert Roths, chaque dent peut être responsable ou tout du moins en relation avec des symptômes corporels bien précis.

 

Sur un autre plan, les dents peuvent donner aussi une indication sur une problématique psychologique du patient.

EXEMPLE DE CAS :

       Une petite fille de 8/9 ans faisait toujours « pipi au lit », aucun traitement n’arrivait à bout et en soignant une chute très ancienne sur les incisives, celles-ci sont en relation en M.T.C. avec la vessie et le rein ainsi qu’un merveilleux vaisseau Jenmai, ont permis de soulager la petite fille et les parents !

Dans ma patientèle, j’ai observé de nombreuses personnes avec des troubles du bassin qui révélaient après examen une cause dentaire suite à la pause d’une couronne ou implant créant un surplus de hauteur infime, entrainant une prématurité (appui de la dent citée avant ses voisines) et générant un déséquilibre de l’occlusion(fermeture des 2 maxillaires à plat) retentissant sur l’équilibre du bassin.

Les muscles fixateurs des mâchoires et ceux du bassin sont étroite connexion sur le plan anatomophysiologie. Le maintien de cet état par les différentes tensions musculaires non équilibrées latéralement ;

Peuvent à leur tour donner des douleurs aux chevilles, genoux, hanches avec des tendinites et enclencher des entorses et chutes !

D’où l’intérêt de la vision « holistique » c’est-à-dire globale du corps. Tout retentit sur tout et « seul le corps sait et se souvient » d’après notre cher Ostéopathe Becker.

Livres :             

dicodent.JPG Dr Rossi-Pianel «  le Dicodent »

 

 

dents-se-mettent-parler.JPGDr Michèle Caffin  «quand les dents se mettent à parler».

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :